Portrait : Corinne Brenet, assureure

Posté le 14 septembre 2019

Corinne Brenet : l’assurance au service des Hommes

Pour Corinne Brenet, il en va de son métier de courtier en assurance comme de l’art : les deux doivent se placer au service de l’Homme. L’un pour enrichir sa sensibilité et sa réflexion sur le monde contemporain, l’autre pour palier tout risque et se préserver du temps afin de rester en harmonie avec soi. L’Agence Etoile dresse le portrait de cette passionnée hyperactive pour qui la relation humaine passe avant tout.

De l’art à l’assurance, il n’y a qu’un pas…

Au-delà de votre métier de courtier en assurances, vous êtes passionnée d’art et investie dans le renforcement de l’identité culturelle de la métropole Marseillaise, pourquoi ?

J’ai toujours accordé à l’art contemporain une place dans ma vie privée et professionnelle.
Ma petite collection privée me permet de vivre chez moi, au milieu d’œuvres d’art mais j’ai très vite compris qu’un lieu de travail était aussi un lieu de vie.
J’ai accordé une attention particulière à créer un environnement agréable et artistique pour mes collaborateurs.
L’art est un « déclencheur de mots, qui fait naître l’échange au-delà de toute considération hiérarchique » Lorsque je co-dirigeais l’entreprise familiale, j’ai créé au début des année 1990, au sein même de nos bureaux situés sur le Prado, un grand espace d’exposition d’art contemporain qui permettait de présenter le travail de jeunes artistes prometteurs de notre région (plasticiens, photographe, sculpteurs). Ouvert au public, les visiteurs interpellaient volontiers les salariés sur la présence de toiles derrière ou devant eux.

Aujourd’hui, notre siège social situé rue Grignan ne ressemble toujours pas à une société d’assurance telle que l’on se l’imagine. Les sculptures d’art Africains côtoient les grands formats de Peintres d’ici et d’ailleurs et la galerie de photos berlinoises. On expose en nos bureaux, la collection d’œuvres d’art que COURTAGE DE FRANCE a constitué depuis sa création en 2001 en veillant à ce que chaque collaborateur adhère à l’accrochage.

Au-delà de cette cohabitation quotidienne avec l’art, vous avez souhaité vous investir dans des projets porteurs pour votre territoire ?

Convaincus que le développement économique d’une métropole ne pouvait pas s’envisager sans développement culturelle (Cf l’exemple de la ville de Barcelone), nous avons donc fondé en 2003, avec six autres Patrons de grandes sociétés (l’OM, RICARD, SMC, PEBEO, VACANCES BLEUES, HIGHCO ..) le collectif MECENES DU SUD destiné à soutenir la jeune création artistique contemporaine.
Actuellement, ce collectif regroupe une cinquantaine de PME et soutient généreusement une vingtaine de projets artistiques d’artistes émergents qui participent au rayonnement du territoire.

J’ai également milité au sein de la Chambre de commerce via le pilotage du groupe de travail « attractivité culturelle et sportive du territoire » et au Medef 13 pour favoriser l’entrer de l’Art dans l’Entreprise via le mécénat artistique ou l’accueil d’artistes en Résidences en entreprise.
L’art contemporain n’invite pas à la simple contemplation, mais nous permet de comprendre les mutations du monde. Notre Responsabilité de dirigeant est de savoir anticiper en terme stratégique.
L’artiste contemporain, dans son expression singulière, bouscule nos certitudes et peut parfois nous déranger mais nous invite toujours à regarder autrement.

Vous êtes courtier en Assurances spécialisé. Pouvez vous nous parlez de votre métier ?

Courtage de France est une société de courtage spécialisée dans l’assurance de grandes copropriétés et d’actifs immobiliers. Nous intervenons sur toute la France et développons une importante activité en Ile de France. Notre expertise et un poids commercial dans ce domaine spécifique, nous différencient de nos confrères généralistes qui n’ont pas notre agilité.
Nos Clients sont les syndics ou les property managers (structures qui gèrent des immeubles pour le compte de tiers) A titre d’exemple, assurons 800.000 m2 de bureaux à Paris, 100 000 m2 de centres commerciaux dans la région lyonnaise et 1 000 000 de m2 d’habitation dans le sud de la France.

Quel intérêt trouvez-vous a exercer votre métier de Courtier ?

La richesse de notre métier se trouve dans la richesse des relations humaines que nous pouvons construire au fil des années avec les différents acteurs qui traverse notre vie professionnelle.
La relation humaine est au cœur de l’activité quotidienne de courtier qui est manager avec ses collaborateurs, développeur avec ses clients et négociateur avec ses fournisseurs.
Comment renforcer la confiance, développer du business, faire adhérer son équipe à un nouveau projet d’entreprise si il n’y a pas ce lien précieux qui nous relie accompagné de ce e plaisir à travailler ensemble ?

Notre métier repose sur notre capacité à rassurer nos interlocuteurs techniquement et commercialement et à les convaincre de la différence qualitative de notre service.
C’est la nature de la relation qui va être facilitatrice et génératrice de confiance.
Il est si agréable de travailler avec des personnes qui nous réaffirme leur confiance et qui nous incite à encore plus les satisfaire.

Comment avez-vous rencontré l’Agence Etoile ?

L’agence Etoile est un Acteur incontournable dans le paysage des Administrateurs de Biens.
C’est à l’occasion d’un salon professionnel que j’ai fait la connaissance d’André PERRISSEL qui intervenait dans une table ronde.
C’est un grand professionnel charismatique que j’ai abordé à l’issue de son intervention. Il a été d’un accueil charmant avec moi et m’a proposé que nous poursuivions notre discussion à l’occasion d’un rendez-vous.
Après quelques entretiens et un déjeuner convivial, il m’a accordé sa confiance et nous avons mis en place un contrat flotte immeubles « sur mesure » pour ses agences.
La croissance du Groupe Etoile trouvait une réponse assurantielle simple dans l’intégration facilitée des nouvelles copropriétés qui venaient grossir le portefeuille de Marseille, Aix-en-Provence et de Paris.
Nos équipes COURTAGE DE FRANCE ont rencontré régulièrement les collaborateurs Marseillais et Parisiens de l’ETOILE et s’est construit une relation de confiance qui est à l’origine du succès de notre collaboration
Ainsi, nous avons mis en place des process de gestion adaptés aux gestionnaires et développons le volume de sites assurés dans un cadre tarifaire toujours concurrentiel.

Pour terminer, quelles est la citation qui vous séduit le mieux ?

 Quand on marche seul on va vite, mais quand on marche à plusieurs on va plus loin.»

A lire aussi :

Portrait : Anne-Cécile NAUDIN, avocate

Assurances immobilières : la digitalisation en marche

Assurance et copropriété : une obligation


Commentaires

Poster un commentaire

*

J'estime mon bien en ligne

Type * :

Localisation * :

Estimer mon bien