Huissier de justice

Huissier de justice, un métier multi-facettes

Portrait : Hélène MARANI-TUCA, huissier de justice

Installée à Marseille et associée avec son époux , Maître Hélène MARANI-TUCA est huissier de justice. Dans le cadre de ses missions, l’Etude Tuca-Marani collabore avec l’Agence Etoile marseillaise. Gros plan sur une profession au service du justiciable.

Huissier de justice : pourquoi avoir eu envie d’embrasser cette profession ?

Je me suis destinée à cette profession car l’huissier de justice n’est pas exclusivement un praticien du droit, mais aussi un homme ou une femme de terrain. Cette profession indispensable à l’œuvre de justice est parfois difficile, mais toujours riche en contacts, notamment grâce à notre proximité avec le justiciable, car nous intervenons dans des secteurs d’activités diverses et variées. L’image d’EPINAL cantonnant l’huissier de justice dans le cadre d’une exécution forcée n’est pas représentative d’une profession qui ne cesse d’évoluer depuis des décennies.

Par ailleurs, comme d’autres professions, celle d’huissier de justice s’est beaucoup féminisée ces dernières années, témoignant de l’implication des femmes dans le monde économique et social. Enfin, mon époux, qui exerçait déjà cette profession depuis plusieurs années, m’a encouragée à suivre cette voie pour m’associer avec lui.

Quelles études avez-vous suivies ?

Titulaire d’une maîtrise en Droit Privé et Carrières Judiciaires, j’ai ensuite suivi une formation spécifique et obligatoire durant deux années pour accéder à la profession. C’est à l’issue d’un stage professionnel et d’une formation théorique dispensée par l’Ecole Nationale de Procédure que j’ai réussi l’examen professionnel d’huissier de justice, puis prêté serment en 2002.

Huissier de justice : pouvez-vous décrire l’ensemble des missions s’inscrivant dans le champ de vos activités ?

L’huissier de justice est un officier public et ministériel exerçant une profession libérale réglementée. Son statut est une garantie pour le justiciable. Juriste de proximité, l’huissier joue un rôle déterminant dans de nombreuses situations de la vie professionnelle et privée. Ainsi, il a seul qualité pour signifier les actes judiciaires ou extrajudiciaires et exécuter les décisions de justice ou les actes notariés. C’est donc un acteur privilégié dans le domaine de la signification, comme en matière probatoire, notamment au travers de procès-verbaux de constat. Ces derniers, qu’ils soient dressés à la demande de particuliers ou sur commission du juge, constituent un mode de preuve indéniable. Ils peuvent être établis à simple titre préventif ou dans le cadre d’une action en justice, et leur force probante, consacrée par la loi du 22 décembre 2010, dite « Loi Béteille », assure une sécurité juridique aux justiciables. D’autres activités sont pratiquées par l’huissier de justice, notamment les consultations juridiques, le recouvrement amiable, la médiation, le règlement des litiges à l’amiable, la rédaction des actes sous-seing-privé, les ventes aux enchères publiques…

Je tiens aussi à préciser que la loi « Croissance et activité » du 6 août 2015 a donné naissance à une nouvelle profession de l’exécution. Ainsi, à compter du mois de juillet 2022, les métiers de Commissaire priseur judiciaire et d’huissier de justice fusionneront pour donner naissance à la profession unique de Commissaire de justice.

Huissier de justice : existe t-il une journée type dans votre métier et si oui, pouvez-vous la décrire ?

Il n’existe pas à proprement parler de « journée type » dans le métier d’huissier de justice. Néanmoins, dans la pratique, j’organise mes journées de la manière suivante : les interventions en extérieur sur le terrain sont réalisées le matin, et les après-midis sont souvent dédiés à la gestion interne et à la rédaction d’actes.

Dans quelles circonstances êtes-vous amenée à collaborer avec les professionnels de l’immobilier ?

Je suis mandatée par les professionnels de l’immobilier, à savoir les agences immobilières et syndics de copropriétés, pour diligenter certaines procédures et notamment le recouvrement des loyers et des charges de copropriété. Dans le domaine des baux, je procède à la rédaction et à la signification des congés en matière de baux d’habitation et de baux professionnels. Concernant les baux commerciaux, je rédige les congés et demande de renouvellement de baux. Je peux être requise par le syndic d’une copropriété pour dresser des procès-verbaux de constat, en cas de non-respect au règlement de copropriété, de troubles de voisinage, ou bien de dommages affectant la copropriété. Pour  exemples, constater la modification d’une structure dépendant des parties communes, ou bien l’état des menuiseries extérieures remplacées par un copropriétaire au mépris du règlement de copropriété, sans autorisation préalable. Dans ce dernier cas, je dresserai  un procès-verbal consignant une situation de fait et illustré de clichés photographiques; ce procès-verbal de constat ayant force probante, pourra être produit en justice afin d’obtenir la condamnation du copropriétaire à se mettre en conformité avec le règlement de copropriété.

Comment avez-vous fait la connaissance de l’Agence Etoile et quelles relations entretenez-vous avec ses collaborateurs ?

Je collabore depuis de nombreuses années avec Agence Étoile à Marseille. André Perrissel a su s’entourer de professionnels chevronnés et réactifs et, ensemble, nous avons établi une synergie qui nous permet de travailler efficacement sur les missions qui me sont confiées et qui recouvrent l’ensemble des interventions que je peux réaliser auprès de professionnels de l’immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

  • Prix min.

  • Prix max.

  • Surface min.

  • Surface max.