L'immobillier à Barcelone

L’immobilier à Barcelone avec Proyecto Casa

Felice Tufano a quitté son Italie natale il y a vingt-cinq ans. La raison en est simple : il a cédé à « l’appel de l’immobilier » à Barcelone ! Rapidement intégré au microcosme de l’immobilier Catalan, qui recense déjà 325 agences, Felice Tufano déborde de créativité et de projets. La preuve : sa structure, Proyecto Casa, vient de conclure un partenariat avec le réseau des agences Etoile. Rencontre avec cet hyperactif passionné par son métier et par l’immobilier à Barcelone, sa ville d’adoption.

Pourquoi avoir décidé de créer Proyecto Casa ?

En 2001, j’ai créé cette structure spécialisée dans le résidentiel, domaine dont j’étais déjà spécialiste. Barcelone est un choix stratégique, car la Catalogne attire de très nombreux étrangers désireux de réaliser un investissement immobilier. Belges, russes, Italiens, allemands, mais surtout français (qui représentent les premiers investisseurs), Barcelone séduit tous les étrangers. Il y a cinq ans, j’ai décidé d’infléchir ma stratégie commerciale. Aujourd’hui, je vends des biens uniquement en exclusivité. Et cette stratégie s’est révélée payante.

Etes-vous investi dans des organisations professionnelles ?

Tout-à-fait ! Je suis particulièrement investi dans différentes associations d’agents immobiliers, à la fois au plan local, mais aussi international. Je peux citer COAPI l’Agence de Propiedad Inmobiliaria (API) à Barcelone ou FIABCI l’association internationale des agents immobiliers, en Espagne. J’en préside même certaines, comme une des réseaux immobilier de Catalogne .

C’est d’ailleurs lors d’un congrès international de l’Association Officielle des agents immobiliers qu’André Perrissel et moi nous nous sommes rencontrés. Après de nombreux échanges, nous avons rapidement élaboré un accord de partenariat entre l’Agence Etoile et Proyecto Casa. Concrètement, ce partenariat consiste en un échange de visibilité. Je communique sur les biens à vendre en France et André Perrissel fait de même sur les biens à vendre de mon agence. Les commissions seront partagées entre nos deux structures. En effet, beaucoup d’étrangers achètent des biens immobiliers en Espagne. Mais un certains nombre d’espagnols sont aussi très intéressés pour acquérir un bien immobilier en France. Je suis donc très enthousiaste quant à l’avenir de cette collaboration.

En savoir plus sur Felice Tufano : Cliquez ICI

Pourquoi Barcelone séduit-elle de nombreux étrangers ?

C’est une ville qui multiplie les avantages. D’abord son climat, très tempéré toute l’année, attire de nombreux étrangers en quête de beau temps. Les habitants y sont aussi très accueillants. On se sent très rapidement chez soi, dès les premiers jours. Sur le plan culturel, l’Espagne attire de nombreux touristes et étudiants en architecture. En effet, chaque rue regorge de trésors du patrimoine architectural, comme la Sagrada Familia, d’Antoni Gaudi. Enfin, une partie de la ville est bordée par la mer et c’est un argument de poids en matière touristique. Avec le beau temps, c’est ce qui la distingue d’autres villes touristiques, comme Paris.

Les arguments pour acheter de l’immobilier à Barcelone sont-ils également financiers ?

Indéniablement. Les prix de l’immobilier à Barcelone n’ont pas (encore) connu une surenchère importante, comme c’est le cas ailleurs. Ainsi, vous pouvez trouver en périphérie immédiate des appartements pour 1 200 à 1 300 euros le mètre carré. En centre ville, dans certains quartiers, les prix peuvent atteindre 6 000 euros le mètre carré, voire plus selon l’intérêt du bien.

Mais, même si Barcelone – avec Madrid et Sant Sebastian – est la ville la plus chère d’Espagne, elle reste très compétitive par rapport à Paris. Nous ne sommes pas encore à 10 000 euros le mètre carré ! C’est cette accessibilité que l’Agence Etoile et Proyecto Casa voulons mettre en avant.

Pensez-vous que les prix de l’immobilier vont rester stables ces prochains mois ?

Après le confinement, nous avons assisté à Barcelone à une ruée vers les appartements disposant de balcons ou de terrasses. Les candidats à l‘achat voulaient aussi pouvoir bénéficier d’une meilleure qualité de vie et d’un peu plus d’espace. C’est la raison pour laquelle le marché immobilier ne s’est pas effondré pendant la pandémie. Depuis le début de l’année, le marché immobilier barcelonais affiche une très bonne santé. Pour l’heure, les biens sont stables et évalués au juste prix. Dans ce contexte, les appartements se vendent parfois dans la journée car les acheteurs connaissent les prix du marché. Les investisseurs peuvent y réaliser des opérations intéressantes, à hauteur de 4% environ s’ils achètent aussi aux prix “marché”. Pour autant, je pense que 2021 est vraiment l’année pour acheter en Espagne, et à Barcelone en particulier. Je crois que les prix ne vont pas tarder à augmenter car les propriétaires sont bien conscients de la demande. Ils ne vont pas résister encore longtemps à la tentation de pratiquer une surenchère sur la valeur de leurs biens.

Quels conseils donneriez-vous à des français désireux d’acheter un bien à Barcelone?

Certes, le prix du mètre carré y est abordable pour les étrangers. Pour autant, il peut varier d’un numéro de rue à un autre ! Il faut donc connaître parfaitement la ville pour réaliser la meilleure affaire possible. C’est pourquoi je recommande aux étrangers souhaitant acquérir un bien immobilier de se faire accompagner par un agent immobilier local. Il connaît parfaitement le marché et va leur faire réaliser une bonne opération, au juste prix. Il pourra aussi le guider dans toutes les formalités administratives et juridiques autour de l’achat du bien. Enfin, il faut savoir que les banques françaises sont de plus en plus habituées à traiter avec leurs homologues espagnoles. Il n’est ainsi plus rare que des familles françaises hypothèquent leurs biens auprès de leurs banques pour acheter en Espagne. De leur côté, les banques ibériques connaissent de mieux en mieux ce profil d’acquéreurs. Les transactions se déroulent donc de mieux en mieux entre les deux pays.

Pour toutes ces raisons, je ne peux qu’inviter les français à acheter à Barcelone. C’est le moment idéal pour y réaliser de bonnes affaires. Surtout accompagnés par un agent local, parfaitement intégré au tissu économique.

Découvrez nos offres d’achat à Barcelone ou nos offres d’achat à Sitges

Vendre ou acheter en Catalogne, contactez Agence Etoile – Proyecto Casa

Propos recueillis par Stéphanie Buitekant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Prix min.

  • Prix max.

  • Surface min.

  • Surface max.