Canalisations en plomb

Canalisations d’eau en plomb : chantier en cours

Malgré une directive européenne de 1998, beaucoup d’immeubles construits avant 1970 sont encore équipés de canalisations d’alimentation d’eau en plomb.

Eau et plomb : la directive européenne

La fin des canalisations intérieures en plomb

D’après cette directive européenne, toutes les canalisations intérieures en plomb devaient avoir disparu au 25 décembre 2013 (!!). Ce sont encore 7,5 millions de logements, dont plus de 800.000 uniquement à Paris, qui sont encore équipés de canalisations en plomb.

Il s’agit de l’un des plus grands chantiers de rénovation des réseaux de distribution d’eau publics et privés, y compris les réseaux internes des immeubles collectifs. Le coût est communément évalué à 3 milliards d’€ pour les collectivités et 15 milliards d’€ pour les particuliers, environ 2.250 € pour un appartement de 2 pièces !

Le taux de plomb dans l’eau par litre doit être inférieur à 10µg/litre

L’analyse de l’eau doit être demandée à un laboratoire spécialisé (s’adresser au Centre d’Information de l’eau) ; elle doit être effectuée sur des échantillons prélevés aux robinets de consommation de logements situés sur des colonnes d’alimentation différentes et pour chacun à différents moments de la journée (heures de fortes et de faibles consommations), ainsi que sur des échantillons prélevés aux mêmes moments au point de branchement de l’immeuble sur le réseau public, et ce pour mettre en évidence la teneur en plomb imputable au réseau interne de l’immeuble. Si la norme actuelle n’est pas respectée, c’est indubitablement à cause des canalisations de l’immeuble ; dans ce cas, mieux vaut agir immédiatement car la santé des occupants n’est pas préservée.

Le propriétaire ou le syndicat de copropriétaires doit solliciter un laboratoire agréé par le ministère chargé de la santé (liste disponible sur le site des DDASS) ou accrédité par le COFRAC pour ce type d’analyse. Pour un immeuble, il parait utile de comparer plusieurs devis. Le coût d’une analyse est de 50 à 80 € par échantillon (la moitié pour l’analyse, la moitié pour les prélèvements). Attention : il sera nécessaire d’effectuer plusieurs prélèvements. Dans une copropriété moyenne,  un budget de 300 à 500 euros parait acceptable.

Quelle urgence pour réaliser les travaux de suppression des canalisations en plomb dans les copropriétés ?

Il est évidemment urgent de procéder aux travaux de rénovation des canalisations lorsque l’analyse de l’eau fait apparaître un taux excessif de présence de plomb. Sinon, il n’y a aucun risque sanitaire en dessous de 25 microgrammes, surtout dans les régions où l’eau est calcaire comme en Ile de France.

J’estime que le risque de saturnisme par absorption d’eau du robinet est insignifiant. » indique Bernard Barraqué, spécialiste des politiques publiques de gestion de l’environnement.

A lire aussi :

Les travaux dans une copropriété

Les règles de majorité en assemblée générale de copropriété

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Prix min.

  • Prix max.

  • Surface min.

  • Surface max.

    Inscrivez-vous à la newsletter !