L’apport personnel : toujours indispensable en 2018 ?

Posté le 6 février 2018

L’apport personnel reste un élément clé pour le financement de votre projet immobilier.

Cet appartement à Paris ou cette maison dans le Vieux Marseille, vous en rêviez depuis longtemps ? Si, comme la grande majorité des ménages français, vous devez contracter un crédit pour acquérir votre résidence principale ou secondaire, pouvoir présenter à votre banquier un apport personnel est toujours de bon aloi. L’Agence Etoile Immobilier vous dit tout ce qu’il faut savoir pour poser rapidement vos valises dans votre futur “chez vous”.

1 – Avant, calculez bien votre budget

Inutile de vous précipiter sur les annonces si vous ne connaissez pas la somme dont vous disposez en propre pour financer une partie de votre bien immobilier, c’est-à-dire le montant de votre apport personnel.

Comment se constituer un apport personnel ?

Si vous êtes prévoyant et que devenir propriétaire est un projet que vous nourrissez depuis longtemps, sans doute avez-vous déjà contracté, par exemple, un Plan d’Epargne Logement ? Bonne initiative, bien sûr. Mais sachez que votre apport personnel peut également provenir de donations, d’héritages, sans oublier, si vous êtes salarié d’une entreprise d’au moins 50 collaborateurs, de votre participation aux bénéfices. Ne faîtes pas non plus l’impasse sur les mesures gouvernementales, comme le Prêt à Taux Zéro ou sur un financement proposé par votre région ou votre département. Par ailleurs, si vous êtes fonctionnaire, vous aurez peut-être la possibilité de bénéficier de prêts fonctionnaires.

Que vous souhaitiez acheter dans le neuf ou l’existant, l’Agence Etoile Immobilier étudiera votre projet et vous orientera, le cas échéant, vers le ou les meilleurs dispositifs destinés à “gonfler” votre apport personnel.

Existe t-il un montant minimal pour présenter un apport personnel ?

Même si, en théorie, il n’existe pas d’apport personnel minimal, sachez que votre banquier considérera votre projet plus favorablement si vous êtes en mesure de proposer 20% du montant du bien immobilier convoité. Mais, si vous achetez votre première résidence principale, les critères peuvent être plus souples.

Plus généralement, on considère qu’un apport de 10% du montant global du projet, intégrant le prix d’achat du bien, les éventuels frais de négociation, les frais de notaire, les frais de garanties financière représente un strict minimum.

Vous souhaitez évaluer votre capacité d’emprunt ?

Faites la simulation ICI

2 – Ensuite, rendez-vous chez votre banquier ou votre courtier

Lorsque vous aurez déterminé le montant de votre apport personnel, en y ayant ajouté le montant que votre mensualité vous permet d’emprunter, vous pourrez rencontrer votre banque ou une société de courtage en prêts immobiliers.

Bien entendu, plus votre apport personnel sera conséquent, plus votre dossier sera considéré avec intérêt, et plus le coût de votre prêt sera allégé puisque votre financement sera moins important.

Par ailleurs, un apport personnel d’un montant élevé minorera le taux du crédit lui-même, puisque la part dédiée à couvrir le risqué d’impayé sera moindre. Donc, plus grand sera votre apport personnel … plus petit sera votre taux d’intérêt… CQFD !

CAFPI, notre partenaire pour financer votre achat immobilier

Le crédit à 110%… oui, mais…

Attention toutefois aux idées recues. Bénéficier d’un crédit immobilier sans aucun apport personnel, c’est-à-dire en contractant un emprunt dit “à 110%” est une situation dans laquelle ne se retrouvent pas forcément les ménages souhaitant acquérir leur résidence principale. En effet, les banques tiennent toujours compte d’un “reste à vivre” d’au moins 33% des ressources du ménage, après remboursement de la mensualité d’emprunt. Autrement dit, si cette mesure reste à la portée des familes bénéficiant paradoxalement de revenus assez élevés, ce n’est en général pas le cas de la majorité des primo-accédants.

Enfin, si vous envisagez de demander un crédit à 110%, il vous faudra montrer pattes blanches pendant de longs mois à votre banquier. Cela signifie que votre situation bancaire sera minutieusement analysée. Vous ne devrez pas, par exemple, avoir été à découvert durant une période souvent relativement longue et, si vous êtes mariés ou en couple, tous les deux dans une situation stable par rapport à l’emploi (critère également analysé lorsque vous avez un apport personnel).

3 – Enfin… consultez les annonces !

Vous avez obtenu un accord de principe sur un montant global ? C’est le moment de vous lancer dans votre recherche qui devra intégrer à la fois vos besoins précis, et les perspectives immobilières de 2018. L’Agence Etoile Immobilier peut alors vous accompagner dans votre recherche de biens à Paris, dans le Sud de la France, à l’international, mais aussi vous proposer des programmes immobiliers dans le neuf.

Autres articles à consulter :

Prêt immobilier : faites des économies sur votre assurance emprunteur

Droits de mutation et frais de notaire


Commentaires

Poster un commentaire

*

J'estime mon bien en ligne

Type * :

Localisation * :

Estimer mon bien