Le budget logement du locataire

Locataires : le vrai budget pour louer un logement

Locataire, vous avez bouclé votre budget logement ? Votre dossier a été retenu pour la location d’un appartement ou d’une maison. C’est une très bonne nouvelle. Mais sachez que vous n’aurez pas uniquement à payer le loyer de votre logement.

D’autres dépenses viennent se greffer, et ce tout au long du bail. Ainsi, avant de vous engager, il convient de connaître précisément l’ensemble des frais que vous devrez honorer. L’Agence Etoile vous aide à ne rien oublier.

Le budget logement du locataire avant l’entrée dans les lieux…

Enveloppe n°1 : le dépôt de garantie

Aussi appelé “caution”, le dépôt de garantie vise à indemniser le propriétaire en cas de dégradations ou de non paiement des loyers. Payable au moment de la remise des clés, son montant est encadré par la loi ALUR de 2004.  Il varie selon la nature vide ou meublée du bien. S’il est vide, son montant équivaut à un mois de loyer. S’il est meublé, comptez deux mois de loyer. La loi encadre le montant exigible. Vous n’aurez donc jamais plus d’un mois de dépôt de garantie à régler si vous louez un bien vide. Pour un logement meublé, le dépôt de garantie ne peut pas non plus excéder deux mois de loyer.

Sachez que le dépôt de garantie est encaissé par le propriétaire ou par l’administrateur de biens lors de la signature du bail. Il convient donc de vous assurer que vous disposez de la provision nécessaire sur votre compte bancaire.

Depuis 65 ans l’Agence Etoile vous accompagne dans la constitution de votre dossier. Nos collaborateurs, spécialisés en location ou gestion locative, vous informent sur l’ensemble des frais d’entrée dans votre prochain logement.

A lire aussi : Cautioneo : la location facile

Enveloppe n°2 : le premier loyer

Exigible également lors de la signature du bail, le paiement du premier loyer et de la provision sur charges vous permet d’entrer réellement dans les lieux.

Enveloppe n°3 : les honoraires d’agence

Si vous décidez de passer par une agence immobilière pour louer votre logement, cette dernière vous demandera des honoraires qui correspondent aux prestations suivantes :

  • la visite du logement
  • la constitution et l’étude du dossier
  • la rédaction du bail
  • l’état des lieux d’entrée
  • un service offert du groupe Agence Etoile : l’accès au service de conciergerie pour le déménagement.

Le montant de son intervention est encadré par la loi. Ainsi, comptez 12 euros/mètre carré en région parisienne. Vous devrez également prévoir un budget de 3 euros/ mètre carré pour l’état des lieux.

L’Agence Etoile s’engage à respecter les tarifs en vigueur, définis selon un découpage du territoire en trois zones géographiques distinctes.

Le budget logement du locataire en cours de location

Enveloppe n°4 : Les frais d’emménagement

Le montant des frais d’emménagement représentent parfois un budget très important. Il varie selon divers paramètres, comme :

  • le volume de meubles à déménager,
  • les frais kilométriques à parcourir
  • le déménageur choisi…

Un budget “achat de cartons” peut même, dans certains cas, s’ajouter à la facture globale. Avec Agence Etoile, la Conciergerie, vous bénéficiez des meilleurs tarifs pour votre déménagement.,

Enveloppe n°5 : L’assurance multirisque habitation

Pour vous remettre les clés de votre nouveau logement, le propriétaire ou l’agence exigera que vous assuriez votre logement. L’assurance s’avère en effet nécessaire pour couvrir tous les dégâts que vous pourriez causer dans le logement. C’est elle qui conditionne votre entrée dans les lieux. Son montant varie selon la superficie du bien et sa localisation.

A lire aussi : l’Assurance Multirisques Habitation (MRH)

Le budget logement du locataire au quotidien…

Enveloppe n°6 : les charges mensuelles

Outre le paiement de votre loyer, des charges sont à prévoir. Certaines sont intégrées dans la provision pour charges. L’avance des charges comprend en général les postes suivants :

  • eau froide
  • entretien, reparations, ménage des parties communes
  • éventuel entretien des espaces verts
  • éventuelle taxe d’ordures ménagères

Sachez qu’il reste également possible qu’une régularisation annuelle des charges soit nécessaire en fonction des dépenses réélles et de votre consommation d’eau.

Individuellement, vous aurez aussi à régler les charges

  • d’électricité
  • de gaz
  • d’accès au réseau Internet et téléphone

Enveloppe n°7 : les frais d’entretien courant

Tout comme les propriétaires, le locataire doit bien entendu entretenir le logement qu’il occupe. Il doit ainsi le maintenir dans un état de salubrité irrépochable, tout comme remplacer certaines pièces usagées. C’est le cas, par exemple, de la robinetterie, des murs, des sols, du nettoyage et ramonage des cheminées…

Tout savoir sur l’entretien courant et les réparations locatives à la charge du locataire : cliquez ICI

Au crédit du budget de votre location, et sous conditions de ressources, vous pouvez bénéficier des aides de la Caisse d’Allocations Familiales peut, sous conditions de ressources, vous attribuer des allocations, comme l’ALS ou l’APL. N’hésitez pas à faire une simulation.

Enfin, vous pouvez financer votre dépôt de garantie sous conditions. Pour plus d’informations, contactez Action Logement pour son avance Loca-Pass, ou le Fonds de Solidarité Logement.

La part des dépenses de logement représente environ 27 % du budget des ménages français. Selon l’INSEE, « chez les locataires, la consommation annuelle moyenne associée au service de logement s’élève à 9 575 euros pour un logement du secteur privé contre 7 441 euros dans le parc social. » Le budget logement du locataire est un poste de charges important à considérer dans tous ses aspects avant de s’engager. 

Stéphanie Buitekant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

  • Prix min.

  • Prix max.

  • Surface min.

  • Surface max.