Les meilleures places pour investir au Mexique

Les meilleures places pour investir au Mexique

Quelles sont les meilleurs places pour investir au Mexique ? La région de la Riviera Maya, située sur les bords de la mer des Caraïbes, est une région très attractive pour tous les investisseurs immobiliers. En cause : la clémence du climat et les paysages de carte postale, des atouts majeurs. Fabien Herman, Agence Etoile Mexique à Playa del Carmen du réseau Agence Etoile vous en dit plus.

Quelles villes recommandez-vous pour réaliser un investissement au Mexique ?

Plusieurs villes attractives du Mexique se situent sur la Riviera Maya pour différentes raisons. Citons tout d’abord Cancun avec son aéroport international et ses vols directs depuis la France. Cette ville représente une attractivité forte pour les investisseurs qui désirent posséder un bien dans une agglomération plus dense. Nous avons principalement des biens immobiliers situés au sud de Cancun : à Playa del Carmen, Tulum, Akumal et Mahahual.

Cancun, une plage de sable blanc dans son décor tropical

Le village de Tulum est actuellement très prisé par les investisseurs. Je la surnomme « le petit Saint-Tropez du Mexique ». Les perspectives de plus-values immobilières y sont réellement très importantes et l’architecture particulière est à couper le souffle. Les travaux du nouveau train Maya viennent de débuter cette année 2021 dans le Yucatan et Quintana Roo. Il reliera les grandes villes touristiques, une solution alternative à un besoin grandissant de mobilité dans cette région du Mexique en pleine croissance.

Quel est le prix moyen du mètre carré dans ces villes ?

Une réalisation Menesse Promotion à Tulum

 Le prix varie entre 1 500 et 3 000 euros le mètre carré pour un habitat luxueux en prévente. Les prix varient en fonction de la qualité des finitions et l’emplacement du projet. Les prix au Mexique sont bien moins chers en comparaison à la France et à Paris où ils peuvent atteindre 10.000 euros le mètre carré. Ces prix sont également très concurrentiels sur le marché immobilier international.

Je propose plusieurs formes d’investissements possibles : appartement, maison, terrain ou projet sur mesure. Les biens sont vendus en prévente ou existants selon le choix du client. Cela concerne à la fois l’investisseur « pur » qui cherche à acheter des biens, les louer et les revendre avec une plus-value. Cela concerne également les familles avec enfants, venues pour quelques semaines par an et qui souhaitent louer leur bien en leur absence. Mais aussi les retraités français, attirés par le coût de la vie accessible par rapport à leur pays d’origine, qui peuvent y vivre très confortablement.

A quelle qualité de vie peuvent prétendre les occupants de tels biens d’exception ?

 Les projets de luxe réalisés dans la région possèdent bien souvent des espaces communs aménagés au dernier étage : piscine, salle de sport, bar et jacuzzi. Les locataires peuvent ainsi profiter d’un confort exceptionnel à la maison.

Au Mexique, les prix de l’immobilier et de la vie quotidienne sont réduits au minimum de moitié par rapport au coût de la vie française. Toutes les nationalités se croisent : Canadiens, Américains, mais aussi Européens, Argentins et Mexicains eux-mêmes, disposant d’un patrimoine économique relativement conséquent. La région touristique de la Riviera Maya offre de nombreuses activités avec du soleil toute l’année : plages paradisiaques, sites archéologiques et bien d’autres à découvrir.

Existe-t-il des spécificités environnementales au Mexique ?

 Il faut savoir que sur la Riviera Maya, les températures avoisinent les 25 degrés toute l’année. Les mexicains ne connaissent donc pas le chauffage ! Juste la climatisation qui peut, si nécessaire faire office de chauffage pour les clients qui le désirent quand même. Ceci explique qu’il n’y ait pas de réglementation thermique aussi développée qu’en Europe.

Pendant de nombreuses années à Playa del Carmen, les constructions ne devaient pas dépasser quatre étages. Aujourd’hui, les règles d’urbanisme se sont assouplies et les bâtiments nouvellement créés peuvent proposer au maximum six étages. Cela signifie que les constructions augmentent en hauteur.

A Tulum, au contraire, la réglementation impose une hauteur maximale de trois étages. Chaque type de construction trouve donc preneur selon son projet, sa sensibilité, ses préférences… Dans le cas de l’habitat individuel, le plan d’urbanisme de Tulum impose aussi des règles assez contraignantes. La superficie de la maison ne doit pas excéder pas 40% de celle du terrain. Un système de traitement des eaux usées doit également est mis en place, conformément aux règles urbanistiques en vigueur, ainsi que l’installation conseillée de panneaux solaires. Un moyen de préserver l’environnement et de contrôler l’urbanisation. C’est la raison pour laquelle je recommande Tulum aux investisseurs qui veulent résider dans leur bien, et particulièrement soucieux de leur qualité de vie.

Quelles sont les démarches à suivre pour acheter un appartement ou une maison en prévente au Mexique ?

La prévente demande un montant de 5 000 dollars pour réserver le bien. Le paiement d’une somme de 30% du prix du bien est réalisé pour confirmer la réservation (déduction faite des 5 000 dollars déjà versés). Au cours de la construction du projet, le client paye mensuellement l’équivalent de 60% du prix du bien en fonction de l’avancée des travaux. Des photos sont envoyées à nos clients lors des chantiers : un rêve qui se concrétise et devient réalité. Pour terminer la transaction, le client paie les derniers 10% du prix du bien. Cette transaction se réalise lors de la remise des clés et de la réception avec l’agent immobilier et le promoteur.

Même si beaucoup d’étapes de la transaction peuvent aujourd’hui être réalisées à distance, il importe d’être physiquement présent lors de la réception du bien. Une visite s’impose en effet pour faire connaissance avec tous les acteurs du projet. Par ailleurs, il faut aussi savoir que l’investisseur étranger devra ouvrir un compte dans une banque mexicaine via un « Fideicomiso ». C’est une exigence de la loi nationale pour les étrangers qui veulent acquérir un bien au Mexique. En pratique, le propriétaire reste entièrement libre de disposer de son bien comme il l’entend. Il peut le vendre, le louer ou le léguer à ses enfants.

Qui gère les formalités de la vente ?

Nous accompagnons nos clients, de l’accueil à l’aéroport, à la sélection des biens, en visite des sites et jusqu’à la signature de l’acte.

Au Mexique comme en France, le notaire reste le professionnel de référence dans toute transaction immobilière. Il peut choisir un avocat pour superviser la vente.

Concernant la barrière de la langue, l’investisseur étranger doit être assuré de pouvoir bénéficier d’une traduction de l’ensemble des échanges avec les mexicains. Tous les documents seront établis dans sa langue natale. Pour les francophones, j’assure la traduction à toutes les étapes de l’acquisition de votre bien immobilier. Par ailleurs, il faut savoir que les promoteurs disposent en interne de toutes les ressources nécessaires pour effectuer cette transaction dans les meilleures conditions.

Si un client du réseau des agences Etoile est intéressé par votre offre, comment entre-t-il en contact avec vous ?

Rien de plus simple. La personne intéressée appelle l’Agence Etoile, et en particulier Eléa Melchior, Team Manager de l’Agence Etoile Rive Gauche. Cette dernière me contacte alors pour me communiquer les coordonnées de la personne désireuse d’avoir plus de renseignements sur notre offre. Je me fais toujours un plaisir d’échanger en français, en espagnol ou en anglais avec un investisseur potentiel. Je conseille au mieux nos clients selon leur projet et leur budget.

Le ROI (retour sur investissement) de nos projets est compris entre 8 et 12%, et la qualité des finitions est exceptionnelle. Qui dit mieux ?

 Propos recueillis par Stéphanie Buitekant

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

  • Prix min.

  • Prix max.

  • Surface min.

  • Surface max.