Travaux en copropriété

Les travaux en copropriété

Article mis à jour le 27/07/2019

Les travaux en copropriété : l’assemblée générale les vote, le syndic en assure le suivi administratif et budgétaire.

« Pour tous travaux de copropriété, j’ai suivi une formation d’Assistant à Maître d’Ouvrage. J’interviens pour vérifier le respect des réglementations, assister le maître d’ouvrage pour définir les matériaux, justifier les solutions techniques retenues, je procède à l’analyse des offres, je vérifie l’avancement des travaux, rédige les compte-rendus de chantier, et j’assiste le maître d’ouvrage lors de la réception. Tout cela participe à la confiance des copropriétaires pour voter leurs travaux » déclare Patrice GIMENEZ, Responsable du Service Copropriété de l’Agence Etoile Paris 3ème.

Décider de faire des travaux dans une copropriété est compliqué pour plusieurs raisons :

  • Il s’agit de sujets souvent techniquement complexes où de nombreux acteurs sont sollicités et plusieurs avis peuvent être émis,
  • La nécessité d’entretenir le patrimoine se fait de plus en plus pressante alors que les coûts d’une intervention sont croissants,
  • Les plannings des entreprises sont souvent surchargés et les devis sont particulièrement difficiles à obtenir,
  • La décision doit être prise en assemblée générale.

Le lancement des travaux

Une fois que la décision a été prise par l’assemblée générale, un délai de carence de 2 mois, pendant lequel un copropriétaire peut s’opposer à une décision, doit s’écouler. Les travaux sont lancés à son issue, à condition que des contraintes extérieures n’apparaissent pas (principalement climatiques) et surtout, que les appels de fonds émis par le syndic aient été honorés par les copropriétaires, afin de lui permettre de payer les premiers acomptes demandés par les entreprises.

Le suivi des travaux

Durant la vie du chantier, plusieurs réunions ont lieu entre les différents acteurs afin de constater l’avancée des travaux, les points inattendus à traiter, les solutions possibles, etc … Elles se composent de représentants du maître d’ouvrage (le Syndicat des Copropriétaires), du maître d’ouvrage délégué (le gestionnaire ou le responsable du service travaux),  de l’architecte et / ou du maître d’œuvre et des entreprises chargées des travaux. Un compte-rendu est rédigé afin d’aborder les différents points vus lors de la réunion et constater leur traitement dans le temps. Ces réunions permettent également de payer les différents acomptes aux entreprises, toujours dès lors que les appels de fonds aient été, eux-mêmes, honorés par les copropriétaires.

La réception des travaux

A la fin des travaux, une dernière réunion est organisée afin de lever les réserves éventuelles et de procéder à la signature du procès-verbal de réception de chantier. Ce dernier permettra de procéder au décompte travaux nécessaire au paiement des dernières tranches aux entreprises. Un solde est toujours conservé dans le cadre d’une garantie de parfait achèvement.

A lire aussi :

Les règles de majorité en assemblée générale

La cotisation au fonds de travaux

Le syndic, meilleur allié des copropriétaires

Les bons plans

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Prix min.

  • Prix max.

  • Surface min.

  • Surface max.