Les punaises de lit

Posté le 23 février 2020

5 réponses indispensables pour gérer le fléau

 

Les punaises de lit, dans les matelas, les canapés, à la maison, dans les hôtels, les cinémas, les écoles, les hôpitaux, … avec le développement des voyages internationaux, ces insectes ont colonisé nos espaces privés et publics. Un phénomène préoccupant qui pourrait toucher, selon la Chambre syndicale désinfection, désinsectisation et dératisation (CS3D), 400 000 logements en France.

L’agence Etoile, au plus près de la vie des copropriétaires et des locataires, fait le point sur le sujet en répondant aux 5 questions que vous vous posez tous.

⇒ A lire aussi : Stop punaises de lit

Question 1 : Les punaises de lit : qu’est-ce que c’est ?

Vous les avez peut-être déjà rencontré sans y prêter attention. Ces petites bêtes qui colonisent avec plaisir vos matelas et qui ressemblent à des lentilles ? Cela ne vous dit rien ? Pas très étonnant puisque les punaises de lit, qui mesurent entre 5 et 8 mm, sortent plutôt la nuit. Ne soyez alors pas surpris de retrouver au matin trace de leur passage… des petites tâches sombres, correspondant à leur déjections, ou des marques de sang sur les draps, expliquant les piqûres, sont les témoins des dégâts causés par ces insectes.

Question 2 : Faut-il craindre les piqûres des punaises de lit ?

Difficile à dire car les proportions prises par une piqûre de punaise de lit varient en fonction de chaque personne. Ainsi, si certaines ne ressentiront rien du tout, d’autres pourront constater quelques piqûres, souvent regroupées au même endroit sur la peau, de préférence sur les parties non couvertes du corps. La réaction pourra consister, soit en une légère démangeaison qui se fera sentir deux ou trois heures après la piqûre, soit en une réaction allergique plus ou moins localisée, avec des boursoufflures prurigineuses rouge vif, assez douloureuses, pouvant évoluer en réaction généralisée. Mais rassurez-vous : nous avons deux bonnes nouvelles ! La première, c’est qu’il n’y a à ce jour aucune preuve que la piqûre de punaise de lit soit le vecteur  de maladies particulières. Elle disparaît normalement d’elle-même en une dizaine de jours. La deuxième – très importante à retenir – c’est que ce n’est pas parce que vous avez des punaises de lit chez vous que vous négligez votre hygiene. Les punaises de lit colonisent  tous les lieux, même les hôpitaux ! Et le phénomène prend une ampleur specataculaire puisqu’une femelle pond de 200 à 500 œufs dans sa vie, soit 5 par jour en moyenne… et ce durant au moins… deux ans ! De plus, même si elle se nourrit de sang humain, une punaise de lit peut ne pas s’alimenter pendant un an. C’est donc un insecte particulièrement vivace qui nécessite d’employer des moyens très spécifiques pour être éradiqué.

Conformément à sa mission de syndic de copropriété, l’Agence Etoile vous informe sur l’ensemble des mesures à mettre en oeuvre si vous trouvez des punaises de lit dans votre logement de Paris, Marseille ou Aix-en-Provence.

Question n°3 : Comment se débarrasser des punaises de lit ?

Il existe des mesures heureusement très efficaces pour se débarrasser des punaises de lit. Mais celles-ci doivent être scrupuleusement respectées si vous souhaitez retrouver un peu de quiétude dans votre vie. Ainsi, n’hésitez pas à nettoyer vos draps de lit à 60, voire à 90 degrés, et à aspirer votre logement dans ses moindres recoins. Si vous avez un aspirateur avec sac, veillez à le changer après usage, car les punaises de lit ne seront pas mortes dans ce cas. Le mieux, si vous pouvez, est de privilégier un aspirateur sans sac, et un nettoyeur vapeur, idéal pour détruire toutes les punaises de lit au niveau des recoins ou des tissus d’ameublement et des meubles, à 120°C.

S’agissant de votre literie, ne prêtez pas seulement attention au matelas. Sachez que les lattes en bois sont des hôtes particulièrement prisés par les punaises de lit, car elle peuvent s’y agripper à loisir. Nous vous conseillons également, si vous êtes en voyage, d’inspecter votre lit d’hôtel et, au retour, de désinsectiser votre valise (avec un insecticide adapté aux insectes rampants). S’agissant de vos vêtements et de vos livres, n’hésitez pas à les laver à 60 degrés ou à les placer dans votre réfrigérateur durant quatre jours à -20°C. Enfin, les objets que vous souhaiterez jeter doivent être emballés hermétiquement. Si, après toutes ces précautions, vous trouvez encore des punaises de lit chez vous, la décision de sagesse consiste à faire appel à un professionnel.

Encore plus de conseils ? Cliquez ICI

 Question n°4 : Quand appeler un professionnel de la désinsectisation ?

Lorsque vous avez tenté par vous-même de vous débarrasser des punaises de lit, mais en vain, il est temps de passer au plan B : contacter un professionnel de la lutte antiparasitaire. Sachez que ce dernier peut vous demander, par mesure de prudence, de quitter votre domicile durant quatre heures, soit durant tout le temps de son intervention, voire même au-delà. Les produits vaporisés pouvant s’avérer dangereux pour la santé humaine. N’oubliez pas, à son départ, d’aérer le logement.

Attendez-vous également à le revoir plusieurs fois. Il doit proposer une intervention répartie en trois rendez-vous, chacun à au moins 10 jours d’intervalle. Le produit qu’il diffuse varie à chacun de ses passages. Avant de vous faire une proposition budgétaire, il visitera toutes les pièces de votre logement, vous informera sur le protocole qu’il souhaite utiliser et vous donnera quelques conseils sur la lutte mécanique. Il pourra également, s’il le juge nécessaire, faire appel à des chiens détecteurs de punaises.

C’est d’ailleurs ce que la municipalité de Marseille, a décidé, suite à l’infestation de punaises dans les chaises et les livres de la bibliothèque l’Alcazar. Des chiens renifleurs ont détecté les nids qui ont été traités chimiquement dans deux tentes où de la vapeur d’eau à 60°C a tué les insectes. Dans les copropriétés, les insectes peuvent très bien se propager d’un appartement à l’autre. Il faut alors traiter choque appartement infecté. Le professionnel fait appel aux chiens renifleurs pour déterminer quels appartements ou locaux sont attaqués. Sachez que les tarifs des interventions des professionnels de la désinsectisation sont libres et que, par conséquent, ils varient beaucoup. Comptez un budget, selon la surface à traiter, compris entre 400 et 1.000 euros.

Pour plus d’informations pour choisir votre professionnel de la désinsectisation, cliquez ICI

Question n°5 : Qui prévenir en cas de découverte de punaises de lit à votre domicile ?

Si vous êtes copropriétaire, vous devez avertir votre syndic de copropriété. L’Agence Etoile, dans le cadre de sa mission de syndic de co-propriété, est habituée à gérer les problématiques de punaises de lit et saura mettre en oeuvre les moyens nécessaires auprès de professionnels reconnus et agréés.

Si vous êtes locataire, il est indispensable d’informer votre bailleur (ou votre agence) de votre funeste découverte. Sachez que si les frais de désinsectisation par un professionnel incombent à votre bailleur, vous devrez vous acquitter de ceux relatifs à l’achat des produits que vous aurez utilisés en première intention.

Stéphanie Buitekant

Les punaises de lit : un message de Julien Denormandie, Ministre du Logement :

 

 


Commentaires

Poster un commentaire

*

J'estime mon bien en ligne

Type * :

Localisation * :

Estimer mon bien