economiser l'eau

Economiser l’eau et entretenir la plomberie

Savez-vous que seulement un français sur deux prête attention à l’état de sa plomberie ? Cette négligence peut coûter cher. Pour ne pas vous noyer sous vos problèmes de plomberie, l’Agence Etoile vous informe et vous conseille.

Pourquoi économiser l’eau ?

Economiser l’eau, c’est faire un geste pour la planète. La consommation mondiale d’eau  a augmenté deux fois plus vite que la population au cours du siècle dernier. Une grande partie de cette eau est gaspillée, polluée et gérée de façon non-durable.

Economiser l’eau et contrôler la dépense : le prix de l’eau potable a doublé en 10 ans, et les coûts de l’assainissement continuent de croître. Un mètre cube d’eau en France en 2021 coûte  3,45 € (Eaux de Paris). Selon l’INSEE, un foyer français de 2,5 personnes en moyenne consomme 120 mètres cubes. C’est donc un budget moyen annuel 400 €, à ne pas négliger.

En cas de fuite, cela peut coûter bien plus cher. Un robinet d’eau froide qui goutte produit une surconsommation de 35 m3 annuels, soit environ 130 €, s’il devient un filet, la surconsommation est de 150 m3, soit environ 490 €, et une fuite de WC génère une surconsommation de 350 m3, soit environ 1.300 €.

Comment faire pour économiser l’eau ?

Il n’y a pas de petites économies : une douche consomme deux fois moins d’eau qu’un bain, une chasse d’eau à double commande permet d’économiser 20 à 30 m3 par an pour une famille de quatre personnes, un robinet mitigeur fait économiser 10 % d’eau.

Si votre immeuble n’est pas équipé de compteurs d’eau divisionnaires, c’est à prévoir. Les compteurs sont le plus fréquemment loués par une société qui s’occupe de les poser, de les entretenir et de les relever. Les compteurs permettent le relevage à distance.  Le coût est d’environ de 30 € annuels par compteur.

Avec le compteur d’eau divisionnaire, chacun paie en fonction de sa consommation. Et s’il y a une fuite, mieux vaut la faire réparer rapidement, l’eau coûte cher.          

Pensez à fermer les arrivées d’eau en partant le week-end ou pendant les vacances. Un dégât des eaux peut se produire durant votre absence, une fuite sur l’alimentation d’eau de la machine à laver, par exemple, peut causer d’énormes dégâts à votre voisin du dessous. Qui plus est, si l’on ne sait où vous joindre, les pompiers peuvent intervenir, et fracturer votre appartement pour arriver à couper l’arrivée d’eau.

Economiser l’eau et entretenir la plomberie

Parce qu’une fuite peut s’installer sournoisement dans vos placards, vos toilettes… jouez les Scherlock Holmes ! Inspectez un à un vos robinets. Les fuites peuvent ne pas être visibles à l’œil nu, c’est le cas des fuites sur canalisations encastrées.

Faites le test sur une nuit. Allez vous coucher en ayant fermé tous les appareils consommant de l’eau… Le matin, si l’indice sur votre compteur est le même que la veille au soir, vous n’avez pas de fuite. Si l’indice a changé, vous avez une fuite quelque part dans votre logement. Ici, même réflexe : plombier exigé ! Et rappelez-vous qu’une fuite trouvée = économies à la clé !

Que faire si vous constatez une fuite d’eau dans votre logement ? Cliquez ICI

Les canalisations : à vérifier à tout prix

Qu’il s’agisse de vos canalisations personnelles ou de celles de votre copropriété, une vérification annuelle de leur état est incontournable. Pourquoi ? Parce que si vous ne vous en souciez pas, une infiltration d’eau peut nuire à la salubrité de votre logement. Sachez qu’en cas de dégradation dues à l’humidité, vous devrez sans doute refaire aussi les peintures de votre logement ou des parties communes.

Les parties communes d’une copropriété peuvent aussi être touchées. Les conduites en plomb, vétustes, doivent être remplacées par des alimentations en cuivre. Il en va de même pour les canalisations enterrées. Ces canalisations, en général en fonte, ont une durée de vie de plus de 50 ans. mais elles peuvent se fissurer. Cela produit des affaissements de sol, visibles en cour d’immeuble ou dans les sous sols. Le changement de canalisations peut s’avérer très onéreux. Un budget qui peut être évitable grâce à une maintenance régulière

Economiser l’eau, c’est faire un geste pour la planète, mais c’est aussi une économie pour votre portefeuille. Si vous réalisez des travaux, mettez aux normes vos installations sanitaires ; surveillez les fuites aux robinets ; remplacez les joints fuyards. En copropriété, signalez au Syndic toute fuite suspecte.

Stéphanie Buitekant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

  • Prix min.

  • Prix max.

  • Surface min.

  • Surface max.