l'immobilier dans le monde 2021

L’immobilier dans le monde en 2021

L’immobilier résidentiel dans le monde depuis 2020 a globalement bien résisté dans les pays développés et il reste soutenu depuis dans toutes les grandes économies mondiales.

Le rythme de croissance des prix n’a jamais été aussi élevé depuis les années 1990. C’est + 9,4 % d’augmentation des prix immobiliers dans le monde au 1er trimestre 2021 (source : OCDE).

Agence Etoile, réseau immobilier international, affiliée au World Property Business Club, vous présente le panorama des prix 2021 dans les principales capitales mondiales.

Après la crise sanitaire, les grandes métropoles ont-elles un avenir ?

La fuite des citadins vers les villes moyennes marque-t-elle la fin des mégalopoles ? Nous en doutons.  À long terme, les villes continueront d’être des centres de décision, d’innovation et de prospérité. Selon Oxford Economics, les zones urbaines produisent plus de 80% du PIB mondial, cette part passera à 90 % d’ici 2030.

L’immobilier dans le monde : Etats Unis

Los Angeles, capitale de l’industrie du numérique mondiale est devenue le plus grand marché immobilier au monde en volume. A Beverly Hills, une maison de 900 m² sur 1 500 m² de terrain s’est vendue 13 millions d’euros. En centre-ville, les biens haut de gamme se vendent en moyenne 8.800 euros/m².

New York est rétrogradée  à la deuxième place mondiale en 2020.  Un mètre carré en ville revient à 13.400 €. La fourchette de prix démarre de 9.640 € et jusqu’à 17.910 €.

Miami est une ville en croissance continue. Le climat est atout avec un ensoleillement maximal toute l’année. Les investisseurs connaissent combien l’ensolleillement est bon pour les affaires. Pour l’achat d’un pied-à-terre, c’est l’endroit idéal. Il faudra y réserver un budget dans une fourchette budgétaire de 200.000 à 300.000 $. Les investissements y sont à forte rentabilité, avec des taux de profit supérieurs à 7 %.

L’immobilier dans le monde : le Moyen Orient

Dubaï est une terre d’immigration pour des ménages à revenu élevé, un paradis fiscal et présente de belles opportunités d’investissement. Le prix moyen du mètre carré en ville à Dubaï est de 3.100 €. Il peut descendre jusqu’à 1.600 € et monter jusqu’à 4.900 € pour des biens haut de gamme. Les promoteurs garantissent une rentabilité de l’investissement locatif à 8 %

L’Asie

Hongkong est la ville la plus recherchée par les grandes fortunes dans le monde Le prix moyen du mètre carré y atteint 33.000 euros.

Tokyo : 30 millions d’habitants, 15.000 habitants au kilomètre carré dans les quartiers du centre de la capitale japonaise C’est la plus grande mégalopole mondiale en termes de population et la 2ème mégalopole en termes de puissance économique. Sa taille économique est équivalente ou supérieure à plusieurs pays européens. L’espace y est rare, donc cher : le mètre carré peut atteindre 17.600 euros.

Séoul se classe sixième ville pour l’immobilier en Asie. Les investisseurs nationaux y sont très actifs. La Corée du Sud a combattu la pandémie de Covid-19 sans confinement sévère et le PIB de 2020 a chuté de moins de 2%. La moyenne des prix immobiliers à Séoul entre dans une fourchette de 14.200 €  jusqu’à 25.000 €

Le match Paris – Londres

Paris et Londres sont les plus grands marchés européens et attirent de loin le plus d’investissements internationaux.

Paris : les volumes totaux d’investissement dépassent ceux de Londres pour la deuxième année consécutive. Le marché résidentiel à Paris a souffert de l’absence d’investisseurs étrangers et du départ de résidents et étudiants après la crise sanitaire. Le marché se redresse avec une moyenne au m2 de 10.300 euro.

Londres : le marché britannique connait un pic historique de son marché immobilier en 2021.  Le prix du mètre carré moyen est de 13.900 €. Le fourchette des prix va de 9.100 € jusqu’à 20.600 € selon les quartiers.

L’Europe

Stockholm : la Suède est également dans la spirale des prix et ne connait pas la crise : le mètre carré moyen en ville s’établit jusqu’à 10.370 euro au mètre carré.

Amsterdam : la ville où il fait bon vivre. Les distances sont réduites et les transports publics sont bien organisés. Il faut prévoir entre 6.000 et 10.000 € le mètre carré pour acheter un appartement en ville.

Berlin : la capitale allemande n’est pas excessivement chère. cela varie évidemment en fonction du quartier, du type de bien immobilier  et de la qualité du bien. Le prix du m2 à Berlin  varie entre 2.500 euros et 8.000 euros, voir beaucoup plus pour certains biens immobilier de luxe.

Munich : la valeur refuge immobilière en Allemagne. En 2021, pour acheter un mètre carré en ville la moyenne est de 10.470 €. Ce tarif varie de 7.200 € jusqu’à 15.000 €.

Lisbonne : le marché immobilier est très hétéroclite avec des prix entre 3.500 et 10.000 euros le m². Certains Français préfèrent désormais s’installer en périphérie de la ville plutôt que dans son centre historique.

Athènes : depuis 2018, le marché de l’immobilier  profite du redressement économique grec. Avec une progression de 20 %, le prix du mètre carré n’a toujours pas retrouvé sa valeur d’avant la crise. L’investissement immobilier est donc toujours très attractif. Le prix moyen au mètre carré en octobre 2021 est dans  une fourchette de 2.600  à  2.980 €, avec une évolution annuelle de + 5,4%

Rome : la capitale italienne n’est pas dans les plus chères d’Europe, avec un prix moyen au mètre carré en octobre 2021 de 6.400 €  à  7.400 € en évolution annuelle de + 2%. Mais certaines résidences de luxe peuvent se vendre jusqu’à 20.000 euros le mètre carré

Barcelone : la capitale régionale espagnole est la plus chère en Espagne avec un prix moyen au mètre carré en octobre 2021de 4.500 €, en évolution de + 3,6% .

Après la crise sanitaire mondiale, l’immobilier reste une valeur sûre dans l’épargne mondiale. La faiblesse des taux d’intérêt est évidemment un élément clé de la hausse des prix. Les valeurs tendent à s’uniformiser dans les grandes métropoles mondiales, autour d’une moyenne de 11.000 € le mètre carré. Il reste encore de belles opportunités de rendement pour les investisseurs.

André Perrissel

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Prix min.

  • Prix max.

  • Surface min.

  • Surface max.